Petites impressions sur le premier EP du jeune groupe MacGuffin - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petites impressions sur le premier EP du jeune groupe MacGuffin

Présent sur le site KissKissBank le groupe Mac Guffin tente une percée grâce à l’auto production. Parie risqué, mais au combien respectable de la part des deux membres du groupe que sont Barbara (Kawohl) la chanteuse et Damny (David Baluteau) le musicien touche à tout. Formé en 2012, le groupe est composé officieusement de 4 membres (source : http://www.mytourmanager.com/mac-guffin#dashboard) et se positionne sur la scène musicale multi générationnelle. Le son qui en ressort caresse les années 60 avec des samples de vinyle qui apportent une touche chaleureuse « à l’ancienne » aux compositions. Accompagner de beat typique des années 90 (Massive attack, Portishead), mais aussi d‘un soupçon 80 avec des rythmes rappelant Enigma. Ici, il n’est pas question d’électro au son froid et synthétique, les instruments se fonds entendre avec chaleur et volupté illustrant des mélodies Indie Pop, Soul, et Urban (Trip-Hop, Hip Hop) un tantinet jazzy.

La voix de Barbara se marie à merveille avec la chaleur générale des compositions. De plus le chant est en anglais sans accent particulier qui pourrait venir entraver la douceur ténébreuse de cette voix que l’on peut éventuellement rapprocher de celle de Dave Gahan (Depeche Mode) au féminin ou encore de la chanteuse de Cat Power.

Le style musical en lui-même se rapproche des compositions de Wax Taylor avec cette prédominance de rythmique Trip hop et hip-hop et des sous-accords en fond pour nuancer la mélodie principale.

You against you : Ce morceau marque l’esprit dès les premières notes et nous conduit à un retour vers l’univers rétro cinématique (Hitchcock) cher au groupe avec du Trip-Hop, Downtempo et un soupçon de Soul. Le chant de Barbara fait corps avec la base mélodique du morceau et nous rappel le morceau Dragon Chaser de Wax Taylor, qui comporte également des bases similaires dans la structure du morceau.

Apple Spy : Rappel un titre de Amy Winehouse par le beat et le chœur de cuivre qui soutient le refrain. Ce titre est un voyage inattendu dans les années 60, le genre de chanson mené sur les scènes des grands cabarets à cette époque.

Knife Edge : Accompagné et arrangé par Line Kruze (violoniste de Gotan Project) est proche des compositions de Lana del ray. D’ailleurs le clip vidéo reprend les mêmes ingrédients que ceux de la controversée Lana ; c’est-à-dire qu’il se compose d’un montage de séquence de film ou de vidéo à l’ancienne des années 40-60. Ceci dit, ce morceau est une belle ouverture à l’univers de Mac Guffin et représente à lui seul la philosophie musicale du groupe.

Testé sur des enceintes de monitoring Genelec 8020 et Hifi Scandyna Micro pod, le mastering parait un peu fade à mon gout. Il pourrait être amélioré afin de ne pas proposer à fort volume, des médiums un peu trop prononcés qui attaquent les oreilles. Mais cela est très certainement dû aux différents samples utilisés qui gardent leur caractère analogique et l’auto-prod.

En somme un groupe à découvrir, mais qui a besoin de vous pour prouver qu’il peut dépasser les comparaisons qu’on peut être amené à lui faire à l’écoute de son EP.

Si l’envie vous vient de les aider dans leur projet, rendez-vous sur le site de KissKissbank : « http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/mac-guffin-s-1st-video-clip-apple-spy »

Visuel : Pochette de l'EP

Tag(s) : #MacGuffin, #Musique, #groupe français, #jeune groupe