Tenjô-Tenge (天上天下) quand une impudique barbie fait du karaté... - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tenjou-Tenge-

(Chibi Maya et Aya)

Comme son nom l'indique, cette série est soit un enfer soit un paradis, pour ma part ce fut (en partie) le premier cas, mais en blogueuse intrépide et sans faille j'ai tout de même regardé l'intégralité de la série.

Tiré du manga fleuve (22 tomes) éponime de Oh!Great, l'anime en 24 épisodes realisé par le studio Madhouse en 2004, fut suivi en 2005 de deux OAVs et d' un film de 90min. Il résume la trame principale de l'histoire.

 

tenjo-tenge-1558540fbb

Maya (sous sa vraie forme) Sôichiro (transformé) et Aya

Je vais être assez directe ; de cette production je n'ai retenu que deux choses : je n'aimerais pas aller dans une école ou on passe son temps à se battre et le ecchi est quasi permanent...

Tenjo-Tenge24

Pour la forme, les dessins sont d'assez bonne facture et le charac est assez classique Des filles longilignes et plus que généreusement proportionnées dans des vêtements généralement trop petits (surtout pour leurs activités) et des garçons plus que virils (ça au moins ça change du bishonen famelique). 

Le fond maintenant... deux petites frappes (Bob et Sôichiro) arrivent dans leur nouveau lycée L'academie Tôdô. Ce qu'ils ne savent pas encore c'est que dans ce lycée, chaque élève pratique les arts martiaux. Bien vite Maya donne une correction mémorable à Sôichiro qui se rend ainsi compte de sa faiblesse et tombe sous le charme de sa redoutable adversaire avant de tomber (cette fois-ci) litteralement sur sa soeur Aya, Potiche de service disposant tout de même d'un très grand pouvoir : l'oeil du dragon.

Autour de ce trio gravitent les autres membres du club (Bob et Masataka).

tenjou-tenge-maya

Pour lier le tout, il fallait un scénario (ou un truc approchant) donc le Jyūkenbu club (celui de nos protagonistes) s'oppose aux Éxécuteurs (brrrr ça fait peurrrr!!!) dirigé par Mitsuomi, qui non content d'être le meilleur combattant de l'école, est également le grand frère de Masataka et l'ex de Maya (quelle tombeuse!!). La rivalité des deux groupes repose sur une sombre affaire de vengeance et au quadrilataire amoureux (pourquoi toujours un carré) formé par tout ce petit monde.

 artwork enfer

Bref, on ne peut pas dire que j'ai vraiment apprécié cette série, mais je dois reconnaitre quelle est parfaitement adaptée à un public demandeur d'action et de ecchi. Seul le personnage de Maya m'a convaincu et dans une moindre mesure Mitsuomi, les autres manquent un peu de sel, mais cela tient peu être au format assez court de la série (contrairement au manga)... Tout n'est donc pas à jeter, mais ça ne fait certainement pas partie de mon top dix (ou trente).

Tag(s) : #animés