Santetsu : le train de l'espoir - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.bdnet.com/img/couvpage/68/9782723493680_cg.jpg

Au cours du mois de mars 2013, de nombreux éditeurs ont proposé des ouvrages évoquant la catastrophe du 11 mars 2011 survenue au Japon. Ainsi, après 8 regards sur le Japon paru en 2012 aux éditions kazé et sorti au même moment que les cerisiers fleurissent malgré tout, Santetsu est un manga atypique à mi chemin entre le reportage et la biographie hagiographique des membres de la compagnie férroviaire.

 

Pour mémoire, le 11 mars 2011, la côte Est du Japon a été touchée par l'un des plus violent séïsme de son histoire moderne. Un malheur n'arrivant jamain seul, un terrible tsunami a deferlé quelques heures plus tard, emportant tout sur son passage et faisant des milliers de victimes, de disparus et de réfugiés.

Koji Yoshimoto, l'auteur de ce one shot, et son éditeur ont mené un véritable travail d'investigation de terrain, rencontrant les membres du personnel de la ligne de la Sanritsu Tetsudo, (compagnie locale de chemin de fer abrégée en Santetsu) et quelques usagers et rescapés des évènements du 11 mars 2011. Tout comme dans les cerisiers fleurissent malgré tout, la catastrophe est abordée d’un nouveau point de vue. Ici, celui des rescapés, avec un léger recul rétrospectif évitant le pathos.Bien que l'espoir soit de mise, certains passages sont très durs et pourtant rapportés avec beaucoup de pudeur.

http://www.bdnet.com/img/couvpage/68/9782723493680_pg.jpg

Les dessins des environnements et de la catastrophe sont très réalistes. Quant aux personnages, assez proche de la caricature, ils font penser aux graphismes de mes voisins les Yamada, ce qui ne les empêche pas d’être reconnaissables ou expressifs. Régulièrement, l'auteur insère des pages de rapports officiels et des graphiques illustrant les conséquences des terribles évènements apportant des éléments concréts permettant de se faire une idée de ce qui s'est vraiment passé.


L’émotion est présente, le courage, la volonté, l'espoir, la tristesse également, mais chacun accepte son sort et avance avec détermination. L’on y voit la reconstruction de la ligne et parallèlement de la région ainsi que l'espoir qui renait peu à peu, bien que les traces de ce drame resteront encore longtemps dans les mémoires et dans les coeurs, d'autant que tous les réfugiés ne sont pas encore relogés et que la situation de la centrale reste incertaine. Ce manga est donc comme un instantané des mentalités juste après la catastrophe.

 

A la fin du tome, on trouve un petit reportage renvoyant directement aux propos du manga et illustré de photographies datant de la période de la catastrophe.

 

Fiche Technique :
Type : Seinen
Genre : Drame, Tranche de vie
Auteur : Koji YOSHIMOTO
Éditeur : Glénat
Prix de vente : 9,15 €
ISBN : 978-2-7234-9368-0
Date de parution : 6 mars 2013

Page sur le site de l'éditeur VF

Images : © GLÉNAT MANGA / Koji Yoshimoto

Tag(s) : #mangas, #Glenat, #Japon, #histoire