Pakistan : terre de rencontre (Ier-VIe siècle). Les arts du Gandhara. - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

51OZPd-oBsL. SL500 AA300

 

Comme à mon habitude, j'ai été voir une exposition cette semaine. Je prends également une nouvelle (mauvaise) habitude ; aller voir l'exposition le dernier jour. Me revoici donc au musée Guimet pour l'exposition" Pakistan : terre de rencontre (Ier-VIe siècle). Les arts du Gandhara". qui s'est tenue du 21 avril au 16 août 2010.

Cette exposition de taille convenable (trois grandes salles), présente de nombreux objets en lien avec le bouddhisme. La majorité des oeuvres sont des statues et des bas-reliefs de schiste vert ou noir.

La particularité de l'art de ce petit royaume est qu'il mêle subtillement art héllenistique et asiatique.

boudha.jpeg  image preview

 

Ces oeuvres présentent un aspect assez différent de l'art bouddhique traditionnel. La musculature est plus développée, les visages fermes et dessinés, les drappés sont très proches du "drappé mouillé" typique de l'art grec classique.

 

J'ai beaucoup apprécié cette exposition malgré mes lacunes en art et en mythologie bouddhique. Nous avons  pu glaner quelques informations grâce à la conférencière qui nous précédait et qui, pour une fois, était très compétante. Seule la mise en scène, très sombre et dense dans des pièces en longueurs, n'est pas toujours confortable pour la visite (peu de recul, beaucoup d'allers-retours et d'engorgement).

Tag(s) : #culture