Le jardin des Plantes de Paris - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

fontaine prés du parc à Kangourous

fontaine devant l'enclos des kangourous

Aujourd'hui, le très célèbre jardin des plantes (anciennement jardin du roi) situé dans le 5e arrondissement de Paris.

Jardin du roi 1636-jardin des plantes

Jardin du roi au XVIIe siècle

482px-Plan-MNHN.jpg

Jardin des plantes actuel

Créé en 1635, c'est en 1788, lorsqu'il passe sous la direction de Buffon, que le jardin prend ses attributions actuelles. Le zoo a ouvert sous la Révolution, lorsque les animaux des cirques parisiens et des exilés ont été confisqués. À cette époque, le "zoo" comprenait des lions, tigres, ours, singes, ... et même un couple d'éléphants rapporté  des Pays-Bas par Napoléon!! De nos jours, les grands mamifères ont laissé la place à des animaux plus petits : kangourous, pandas roux, ... et un grand vivarium rempli de réptiles (que ne n'ai pas visité) qui rencontre un grand succés. Ce zoo est l'un des plus anciens de France encore en activité. 

monument à Buffon

monument à Buffon (affligé d'une mouette, c'est une marotte à Paris)

Divisé en deux parties biens distinctes : une perspective plantée, avec des partères plus ou moins réguliers... Notons au Nord-Est, donnant place Valhubert, un jardin de pivoines d'origine japonaise offertes dans les années 1970, rarement acclimatées en dehors du pays du soleil levant. Mais pour le moment, il n'y a que des bourgeons...

Divers bâtiments ferment le jardin au Sud et à l'Ouest. Ils renferment diverses collections. Celui qui se trouve le plus à l'Est a une façade animée par de nombreuses sculptures (bustes de scientifiques), mais également de  bas reliefs animaliers en pierre et scénettes en bronze.

combat d'antilopes

Combat d'antilopes

combat-contre-un-croco-n-b.jpg

Combat contre un alligator

Les pelouses sont égalements ornées de sculptures classiques et de divers éléments géologiques :

grande concrétion basaltique

Une concrétion basaltique

souche pétrifiée

Une souche pétrifiée

quartz noir du brésil

du Quartz noir du Brésil

Stégosaure

Un stégosaure

Statue-devant-le-robinier-de-Robin.jpg

Un philosophe avec un oeuf, peut être Aristote (l'oeuf et la poule) (devant le robinier [un arbre] de Robin [le jardinier qui à planté le doyen des arbres parisiens])

 

La partie du jardin qui me semble la plus intéressante (ce n'est bien sûr qu'un avis personnel) est le labyrinthe et ses alentours.

La colline du labyrinthe est un ancien dépotoire médiéval recouvert de terre et orné de divers éléments architécturaux et artistiques. Il faut comprendre "labyrinthe" dans sa forme ancienne, avec une seule entrée, un seul chemin mais de nombreuses circonvolutions.

Le plus connu et le plus imposant étant le kiosque en fer forgé (le plus ancien de ce type conservé à Paris) se trouve au centre du labyrinthe et constitue le point le plus élevé du jardin.

Tout près du labyrinthe se trouve la tombe de Daubenton ; un monument  au naturaliste Théodore Monod (1902-2000) réalisé par Nacera Kaïnou ; une sculpture d'échassier de type art déco. Au pied de cette "colline" à l'entrée, ouvrant sur les rues Cuvier et Saint-Hilaire, l'on peut admirer les deux superbes lions de la fontaine éponyme. Plus avant sur le chemin est placé le monument à Saint-John Perse (1887-1975- prix Nobel de litterature en 1960, poète et diplomate français ; de son vrai nom Alexis Leger) réalisé en 1989, une vasque (peut-être une fontaine) avec des décors inspirés de fossiles. Peu avant l'entrée de la ménagerie, un monument à Bernardin de Saint-Pierre (successeur de Buffon comme intendant du jardin des plantes), un monument à Michel Eugène Chevreul (1786-1889) professeur de chimie organique, directeur du Musée d'histoire natuerelle de 1863 à 1884, plus connu pour ses travaux sur les couleurs (le fameux cercle de Chevreul).

kiosque fer forgé couleurs contrastées max

Kiosque

monument à Daubenton face n&b

Tombe de Daubenton de face

monument à Daubenton

arrière de la tombe de Daubenton

un après midi

Une allée du parc, vers le labyrinthe

fontaine aux lions n&b

la fontaine aux lions

lion debout à gauche fontaine aux lions n&b

Lion de droite (quand on est face à la fontaine)

lion de droite fontaine aux lions

Lion de gauche

Monod   échassier 

Monument à Théodore Monod             Sculpture d'échassier

hommage à st-john perse

Monument à Saint-John Perse

Bernardin de Saint Pierre

Monument à Bernardin Saint-Pierre

Chevreul

Monument à Michel "Eugène" Chevreul

peut-être une fontaine

Fontaine ?

Il reste bien d'autres petits bonheurs à découvrir dans ce vaste jardin (23,5 ha) surtout à partir du printemps, quand le jardin alpin (payant), et les espaces des plantes vivaces sont en fleurs. Je n'ai pas (encore) visité la ménagerie et les serres (toutes deux payantes). De nombreuses autres sculptures peuplent les allées, soit des monuments à des grands hommes, soit des sculptures purement artistiques.... (dont plusieurs qui ne sont pas sur les photographies).

fontaine parc kangougous n&b

La même fontaine qu'au début de l'article

monument à Jean-Baptiste de Lamarck

Monument à Jean-Baptiste Lamark, fondateur de la doctrine de l'évolution (avant Darwin, hé oui, mais beaucoup moins connu)

statue archer

Un Bronzereprésentant une archère

 

Près de l'entrée du Muséum d'histoire naturelle, trois sculptures datant de 1994 illustrent des citations de Daubenton :

Francois-xavier-Lalanne--le-poisson--bronze--1994.jpg

  Michel Charpentier, Le cheval, bronze, 1994

François-xavier Lalanne, le poisson, bronze, 1994             Michel Charpentier, Le cheval, bronze, 1994

 

Enfin, en prenant la sortie proche de la fontaine aux lions, vous tomberez nez à nez avec la fontaine de l'évolution réalisée en l'honneur de Cuvier.fontaine de l'évolution

Si vous cherchez un peu de calme, non loins de ce parc se trouve le parc des arènes de Lutèce...

Tag(s) : #sortir, #jardins, #Paris, #Sculpture, #histoire