Kajin (2) - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui, nous allons faire un petit point maquillage.

Cette année, plusieurs styles se concurrencent ou se complètent (selon les occasions).

-les smoky (qui se concentrent sur les yeux) plutôt pour la soirée/ nuit :

*le smoky glam'rock (traditionel noir)

*le smoky night (des tons plus métallisés argent-gris)

 

Pour la journée, il semble que ce soit les ombres à paupières bleue qui tiennent le haut du podium. Cependant, il faut l'appliquer en touches légères pour éviter l'effet placard (qui plombe le regard et fait plus clown ou boxeur que beauté au regard envoutant). De plus, le bleu ne va pas à tout le monde, loin de là. On préconise souvent le bleu pour les yeux marrons/noisettes mais, pour ma part, je ne suis pas vraiment convaincue. Un maquillage harmonieux étant le résultat d'un tout, l'ombre à paupière, comme le rouge à lèvre ou le fond de teint doit s'accorder à votre carnation. Donc le bleu, pourquoi pas, mais essayer avant.

 

Ce que l'on retient surtout cette année, c'est le teint naturel et parfait (voir mon précèdent article) le nude est toujours très tendance et confère une élégance toute naturelle.

Pour un maquillage nude, on mise surtout sur le teint, avec des lèvres dans des tons discrets (rosé, corail, beige) plutôt, transparent ou effet glossy. Le maquillage des yeux est tout aussi discret.

Pour des vidéos intéressantes voir le site de Gemey (faire abstraction de la pub continue pour leurs produits).

 

Deux conseil pour finir :

*On mise soit sur les yeux, soit sur la bouche (pas les deux ou bien bonjour la cata)

*Pour tester la couleur d'un produit en fonction de sa carnation et de manière hygienique dans un magasin, appliquer une petite touche sur l'intérieur du poignet (comme pour le parfum) dont la peau se rapproche le plus de celle du visage.

 

Dans le prochain épisode, on parlera du maquillage ultra glamour, façon femme fatale années 40' ou Dita Von Teese au choix.

 

 

 

Tag(s) : #le coin des fifilles