Jardin du Trocadéro et Champs de Mars - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Jardin du Trocadero et le Champs de Mars se trouvant face à face de part et d'autre de la Seine, j'en ai profité pour tout faire d'un coup, surtout que le Champs de Mars est un peu pauvre en décors historiques ou en lien avec l'histoire.  Il en est de même pour le  jardin du Palais de Chaillot, tout proche.

Tour Effel brume

Commençons par le jardin du Trocadero. Face à la tour Eiffel, entre le Palais de Chaillot (renfermant le musée d'art moderne et la cité de l'architecture) et la Seine, s'étend le jardin du Trocadéro.

Le premier palais du Trocadero a été construit pour l'exposition universelle de 1878, il a ensuite été détruit et remplacé par celui que nous connaissons pour l'exposition universelle de 1937. Le jardin a été réaménagé à cette époque, et agrémenté de plusieurs éléments de décorations, dont deux grandes statues de bronze, plusieurs statues de style art déco, de bas reliefs encadrant le bassin, et diverses statues dont un monument aux soldats polonais morts pour la France lors de la Seconde Guerre Mondiale.

orphée

orphée face

homme à la mouette

statues animaux  statues animaux 2

bas relief trocadero

autre face du bas relief de droite

autre bas relief du trocadero

autre face du bas relief

monument aux soldats polonais mort pour la France

L'aquarium du Trocadero date également de l'exposition universelle de 1937.

entrée de l'aquarium

 

Après avoir traversé le pont d'Iéna et être passée sous la Tour Eiffel, nous voici sur le champs de Mars.

La décoration est pour le moins spartiate, cependant, un élément mérite toute notre attention :  le monument de la déclaration des droits de l'Homme, érigé en 1989, pour le bi-centenaire.

Créé par l'artiste Ivan Theimer, la forme générale  rappelle les temples égyptiens. Lorsque l'on s'approche, on est frappé par la profusion de références maçonniques.Ce parti s'éxplique aisément si l'on se souvient que les grands hommes de la Révolution étaient d'obédience maçonnique, et que nombre de leurs idéaux ont bercé la Révolution.

La façade en elle même est animée de quelques petites figures dans des niches, d'un oculi, de deux colonnes  (pas tout à fait lisses) encadrant une porte de bronze rehaussée de nombreux bas reliefs et gravures. Une urne en bronze est placée devant l'entrée. Celle-ci est décorée de motifs zoologiques (tortues, serpents, sorte de scarabées égyptiens, ...) et de bas reliefs.

Les côtés sont décorés d'une frise où chaque bloc comporte le nom d'une ville et parfois un sceau.

La face arrière (que l'on voit en premier en arrivant du jardin) comporte un triangle percé en son centre. Deux "obélisques" de bronze à trois faces encadrent le bâtiment. Chaque face comporte un décor en relief différent, où l'on peut reconnaitre entre autre la Déclaration des droits de l'Homme. Avis aux chasseurs de trésors et amateurs d'énigmes en herbe.

Deux statues de bronze et deux autres urnes semblables à la première complètent ce décor.

 

monument de la commémoration des droits de l'homme

statue monument commémoratif droit de l'homme

 

porte du monument commemoratif au droits de l'homme

Si vous passez à proximité, n'hésitez pas à contempler à loisir ce monument relativement méconnu...

Tag(s) : #sortir, #jardins, #Paris, #art, #Sculpture, #Architecture, #art contemporain, #histoire, #Art Déco