Golden Sun : obscure aurore - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

golden-sun-obscure-aurore-nintendo-dsPour ma première critique de jeu vidéo, j'ai choisi un jeu assez rapide et sympathique. Comme pour tout le reste, je mets longtemps pour finir les jeux donc, la majorité des articles ne seront pas des tests à proprement parler mais plutôt des critiques et réflexions.

golden-sun-dark-dawn-ogon-no-taiyo-nds

J'aime bien le logo japonais (et ça change)

N'ayant pas joué aux deux premiers épisodes (si je les trouve, cette lacune sera vite comblée), j'ai été très agréablement surprise par Golden Sun : obscure aurore. Le fait de ne pas avoir fait les deux premiers épisodes (Golden Sun et Golden Sun : l'âge perdu) me semble un petit peu gênant dans la mesure où de nombreuses références sont glissées de ci de  là ; heureusement, les cinq livres narrant les aventures des guerriers de Val sont là pour nous aider. Toutefois, que les nouveaux adeptes (dont moi) se rassurent, ça ne gache en rien la narration du jeu.

Golden-sun-obscure-aurore-poste d'observation

L'observatoire du début du jeu

Cette narration justement ; nous suivons les aventures des enfants des héros des opus précédents. Tout commence par ce qui aurait du être une petite quête (trouver une plume d'un oiseau légendaire) pour ces jeunes guerriers. Après plusieurs péripéties, cet objectif passe au second plan puisque nos gentils et candides protagonistes acceptent toutes les missions qui se proposent à eux, ce qui a fait dire à certains critiques que le scénario est confus et pas assez travaillé. Pour ma part, je dirai juste qu'il est touffu voire broussailleux mais pas dénué d'intérêt. Il faut aussi noter que ce jeu est TRÈS bavard (certains diront TROP), même pendant les périodes d'actions, même entourés de farouches ennemis, ou dans un bâtiment qui s'éffondre, nos personnages prennent le temps de se concerter et même de disserter!! De temps à autre, le héros (nous) est incité à donner son avis au moyen de quatre émoticones (, ,,), mais dans les faits, celà ne change pas grand chose si ce n'est la première partie de la réponse de son interlocuteur. Les allergiques au blabla seront d'autemps plus exaspérés que l'on ne peut pas passer les dialogues et que ceux-ci sont remplis de termes (en rouge) plus ou moins techniques, pas d'inquiétude, tout reste très abordable et d'un l'éventualité un petit trou de mémoire, une encyclopédie est à disposition dans le menu.

golden-sun-obscure-aurore-ds-héros 44700-golden-sun-ds-art-Kiara golden-sun-dark-dawn-screens-Terry 229402 golden-sun-dark-dawn-art Robin

Après la narration, le gameplay ; celui-ci est simple d'utilisation, les psynergies sont un des points forts de ce soft. Utiles en combats et tout simplement indispensables pour avancer dans l'intrigue puisqu'elles permettent de résoudre les nombreuses énigmes. À mon sens, les psynergies sont l'atout majeur du jeu et la touche de réfléxion induite par les nombreuses énigmes est autement adictive. On peut toutefois regretter que certaines psynergies ne soient pas mieux exploitées (en particulier "sentir" qui ne sert qu'une seule fois! ou "lire" qui ne sert que pour l'une des seules quêtes annexes ou pour s'amuser par-ci par-là). La psynergie peut et doit également être utilisée au combat. Elle donne lieu à de jolies animations (mentions spéciales aux dragons d'Himi). Vous pouvez en utiliser autant que vous le souhaitez, puisque vous  ragagnez une partie de vos PP à chaque pas...

img harumani golden sun dark dawn stella Eoleo-Artwork character-himi

L'autre partie du gameplay repose sur les djinns, ces petits esprits élémentaires disséminés un peu partout. Leur gestion est essentielle puisqu'ils modifient les statistiques, la classe et les attaques des personnages selon leur association et les afinités naturelles du protagoniste. Il faut alors faire un choix, lier tous les djinns aux personnages pour obtenir une équipe très puissante, ou en laisser une partie en attente pour de magnifiques et très puissantes invocations... On notera ici que la puissance des invocations et des psynergies dépend de l'affinité du personnage qui l'utilise avec l'élément de base (terre, feu, vent, eau). Pour ma part, avant d'affronter les boss, je mettaits en attente la moitié des djinns de chaque personnage afin de commencer la danse par de grosses invocations...

golden-sun-obscure-aurore-ds-Djin vénus silex golden sun obscure aurore djin de mercure

Golden-Sun-Dark-Dawn-djin Mars Fièvre golden sun obscure aurore-JupiterDjinn

La grande majorité des ennemis sera assez facile à vaincre, il sera même assez rare d'utiliser un objet au cours des affrontements. Ces objets risquent donc de s'entasser dans votre inventaire, qui est, précisons le, très limité (vingt objets différents par personnage) et il n'y a pas de sac, comme dans Dragon Quest , vous allez donc jongler avec votre bazar et beaucoup vendre. D'ailleurs, l'argent n'est pas un problème dans ce titre, tout comme le leveling...

golden-sun-obscure-aurore-nintendo-ds-art-bazar de Gyver

Bazar de Gyver

229410 golden-sun--dark-dawn-intèrieur bazar de Gyver

Intérieur du Bazar

Les personnages sont équilibrés et, pour une fois, le gente féminine n'est pas cantonnée aux sorts de soutien ou de soins (mention spéciale à la forme bestiale de Stella). Vers la fin de l'aventure, votre équipe sera composée de deux élémentaires de chaque type.... Les personnages innactifs  au combat reçoivent également de l'expérience, mais en moins grande quantité. Les personnages sont corrects sans être particulièrement carismatiques ou attachants, ils sont surtout gentillets et (très) naïfs, ne cherchez pas de questionnements existentiels, il n'y en a pas! Au cours de l'aventure, le joueur se posera de nombreuses questions (en tout cas, c'est ce qui m'est arrivé) dont toutes ne trouveront pas de réponses .après le générique de fin.. Ce qui laisse présager (et là je croise très fort les doigts) qu'il y aura une suite,!! Sur le même système que les deux premiers opus qui étaient les deux volets d'une même intrigue.

229406 golden-sun--dark-dawn-art Harpa

Harpa

golden sun dark dawn conceptart Passaj

Passaj

Pour conclure, et vous l'aurez deviné, il s'agit à mon sens d'un très bon RPG old-school, les vétérans des deux premiers épisodes n'y trouveront pas grand chose de neuf, mais pour les autres, quelle découverte!! Les graphismes sont très réussis pour une DS (couleurs vives, profondeurs, netteté du dessins, ...), la musique de Motoi Sakuraba (reconnu pour l'OST de Valkyrie Profile) colle bien aux passages, entrainante, inquiétante, épique, discrète, ... Les fans de RPG tour par tour ne seront pas déçus, grace au solide gameplay et aux intrigues gigognes. On regrettera toutefois la gestion fastidieuse de l'inventaire et le fait que certains djins et invocations soient impossible à récupérer en cas d'oubli (certains ne sont disponibles qu'à un moment précis de l'intrigue, d'autres sont dans des zones où il est impossible de revenir)... Le jeu n'est absolument pas linéaire, mais certains lieux peuvent devenir inaccessibles . On remarquera que le jeu est très facile, que ce soit au niveau des énigmes ou des combats, (sauf pour les boss des quêtes annexes une fois le jeu terminé) le game over est très rare voire presque impossible. Cette facilité rebutante pour certains, (amateurs de chalenges, passez votre chemin) permet aux autres de faire un petit RPG (30-40 heures pour l'histoire principale) rafraichissant ou de découvrir le genre en évitant les prises de têtes. 

golden sun obscure aurore art pik GS-Kier golden sun obscure aurore art 7-Ace-Alex

Un dernier mot, si vous n'êtes pas amateur de challenges ou allergique aux dialogues, ne passez pas à coté!!! Quant à moi, je vais prier le dieu des jeux vidéos pour voir rapidement arriver une suite!!!

golden-sun-obscure-aurore

 

PS : voici le 100e articles du blog

Tag(s) : #jeux vidéo