Le Couvent des Damnées t1 : Filles de sorcières - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Couvent des Damnées est un seinen de Minoru Takeyoshi publié aux éditions Glénat. L'on y suit la vie de la jeune Ella, enfermée avec d'autres jeunes filles dans un couvent. Leur crime ? Être des filles de sorcières dont les parents ont été exécutés par l'inquisition.

1542, Ella est une petite fille très vive. Mais son intelligence fait peur à sa famille qui décide de la vendre (probablement à une maison close, d'autant que la vieille femme dit qu'elle est jolie, qu'ils en tireront un bon prix), mais elle parvient à se sauver. Elle est alors recueillie par une jeune femme. Pieuse, la femme est cultivée et sait préparer des remèdes pour le voisinage, aussi, l'inquisition s'intéresse à elle. Après son procès et son exécution, sa fille adoptive, Ella, est envoyée au couvent du partage des eaux où sont enfermées et rééduquées les filles de sorcières.

Là commence un véritable enfer entre travail forcé et châtiments féroces sous le regard de nonnes plus vindicatives et sadiques les unes que les autres. Mais, si beaucoup perdent espoir et se plient aux règles strictes du Claustrum, Ella a un objectif qui la pousse à avancer : la vengeance !

Hooo quelle intrigue !!! La prè-Renaissance, des héroïnes fortes et intelligentes et une intrigue retorse qui pourtant ne repose pas sur l'élimination de ses camarades. Ella est une héroïne comme on aimerait en voir plus souvent tant sa force et sa détermination forcent l'admiration. La jeune fille réfléchit vite et bien. L'on est immédiatement pris d'empathie pour elle tant sa vie est triste dès l'enfance, dans un contexte de terreur générale. Alors que le Moyen Âge s’éteint et que la Renaissance n'a pas encore allumé ses Lumières humanistes, l'inquisition fait rage, laissant dans son sillage du sang, des cendres et des pleurs. L’Église est toute puissante, mais l'on se rend rapidement compte que la maîtresse des lieux et ses sbires sont bien loin des enseignements de Jésus. Le titre est plutôt bien documenté sur les pratiques de l'inquisition de l'époque et les croyances populaires.

Graphiquement, le titre est sympathique, les architectures sont détaillées et monumentales. Les personnages parfaitement identifiables et l'attention portée aux yeux. A ce propos, Les yeux d'Ella sont étonnamment grands par rapport à ceux des autres personnages, est-ce pour manifester sa clair-voyance ?

Voilà une bonne surprise, j'adhère totalement à l'histoire de la jeune Ella, tout en me disant que ces trois années passées chez les sœurs vont être bien terribles. La suite est déjà dans ma pile de lecture.

Le Couvent des damnées - Tome 1

Collection Seinen
Format : 130 mm x 180 mm
Faconnage : Souple
224 pages 
Nombre de tomes associés : 5 - série en cours au Japon 
Editeur Japonais : Shogakukan

EAN : 9782344018330
ISBN : 978-2-344-01833-0
Hachette: 8526764
Prix: 7.60 

Tag(s) : #Glenat, #mangas