Hanada Le garnement tome 1 : des visiteurs biens envahissants - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après Reine d’Égypte, que j'affectionne particulièrement, Ki-oon propose un nouveau titre dans sa collection Kizuna : Hanada le garnement de Makoto Isshiki.

Ichiro Hanada est un chenapan toujours prêt à faire les 400 coups à lui tout seul. Il est la terreur du voisinage, ce qui rend sa mère folle. Mais voilà qu'un jour, après une énième bêtise, il tente d’échapper à la fureur de sa mère. Il enfourche son vélo et se fait percuter par une camionnette. Passé à deux doigts du trépas, il se réveille avec la capacité de voir les fantômes, ce qui n'arrange pas du tout le jeune garçon froussard. En effet, ces derniers, trop heureux de trouver un interlocuteur, ne le lâchent pas d'une semelle, même aux WC.

Graphiquement, le dessin est très traditionnel, avec des personnages pas franchement beaux et carrément caricaturaux (dans un autre genre on pense à Mes voisins les Yamada) en même temps, la série date du milieu des années 1990. L'ensemble est très dépouillé, mais le trait rond et expressif fait le travail. Ainsi, en voyant les têtes des personnages, je ne peux m'empêcher de penser aux émoticônes.

L'aspect vieilli du dessin est renforcé par l'environnement : une campagne reculée, un peu vieillotte, qu'on ne saurait véritablement dater, bien que les années 50' me semblent correspondre .

Ichiro n'est pas vraiment attachant de mon point de vue, même si je suis sûre que les événements qu'il va traverser vont le pousser à grandir un peu. Et honnêtement, je plains sa mère d'avoir à s'occuper d'un tel petit démon. Mais il faut bien lui reconnaître le côté spontané qui l'aide dans ses missions. Et j'ai un petit faible pour Jiro, le chiot avec sa bouille toute ronde. Le récit est très japonais, avec de nombreuses références aux croyances insulaires et les typiques histoires de fantômes.

Bien que l'humour ne soit pas particulièrement fin, j'ai souvent souri et parfois rigolé, parfois aussi j'ai été touchée par le côté triste du récit, en particulier l'histoire du petit garçon et de sa mère mutique.

Hanada est un peu la version japonaise du Petit Nicolas avec une touche fantomatique très japonaise. Une vraie histoire pour petits et grands !

Fiche technique

 

Titre : Hanada le garnement T01

Auteur : Makoto ISSHIKI

Parution : 24-08-2017

Format : 13 x 18 cm

Nombre de pages : 224

Prix de vente : 7,90 €

ISBN : 979-10-327-0125-6

Tomes parus en VO : 5 (série terminée)

Tag(s) : #Ki-oon, #mangas, #Japon