Chroniques de Lapicyan tome 1 : L'amie des esprits - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Glénat poursuit ses partenariats directs avec les auteurs japonais. Après l'excellent Cagaster et Crueler than Dead (que je n'ai pas lu), voici les Chroniques de Lapicyan de Linco, un titre fantasy où se mêlent orient et occident.

Les hommes et les esprits de la nature ont toujours vécu en parfaite harmonie, jusqu'au jour où les hommes se sont mis à chasser les esprits pour récupérer des cristaux aux propriétés magiques. L'affrontement a été rude pour les deux espèces, mais une trève a finalement permis une nouvelle cohabitation. Seulement, le jeune roi mène depuis cinq ans une nouvelle chasse aux esprits, si bien que ces derniers vivent désormais cachés et privent les humains de leurs bienfaits. Dans ce contexte tendu, la jeune Sui décide de chercher un esprit de l'eau afin de sauver son village de la sécheresse.

Bon, soyons honnête, l'histoire n'est pas franchement originale pour le moment et je trouve Sui un peu cruchonne. L'ensemble me fait penser à un mix de titres anciens très fantasy. Après, je ne dis pas que l'histoire est mauvaise, juste que, jusqu'ici, elle est cousue de fil blanc. Le titre reste un petit shojo sympathique dans la mesure où il n'y a pas d'histoire d'amour niaiseuse. Le premier volume révèle déjà pas mal de choses, tout en ménageant un certain suspens.

Côté graphismes, le style est propre et limpide, très typé shojo manga, mais ça, ce n'est pas une surprise.

Aussi, je vais dire que ce premier tome est tout à fait correct et à mettre entre toutes les mains. Cependant, je préfère voir le second tome pour réellement juger la série et surtout l'évolution de Sui.

Chroniques de Lapicyan - Tome 1

Collection Shôjo
Format : 130 mm x 180 mm
Faconnage : Souple
152 pages 
Editeur Japonais : Glénat

EAN : 9782344006900
ISBN : 978-2-344-00690-0
Hachette: 8535685
Prix: 9.15 

Tag(s) : #Glenat, #mangas