Le 3e Gédéon : Premier mouvement - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après la Rose de Versailles (Lady Oscar) puis, plus récemment, Innocent et Innocent Rouge, la Révolution Française inspire une nouvelle fois les mangas avec le Troisième Gédéon de Taro Nogizaka aux éditions Glénat.

Octobre 1788, alors que la monarchie scintille de ses derniers feux, les braises de la Révolution rougissent sous la plume du libelliste libertin Gédéon Aymé. Mais d'autres forces, plus sanglantes et implacables, sont déjà à l’œuvre et bientôt les idéaux vont se rejoindre pour le meilleur et pour le pire.

Gédéon Aimé est un écrivain, convaincu qu'une réforme sociale est nécessaire pour le bien du Royaume de France. Pour joindre les deux bouts, il écrit des pamphlets érotiques sur la reine Marie-Antoinette, mais cache cette activité licencieuse à sa fille Solange. Bientôt, il rencontre Georges, sixième duc de Loire, une vieille connaissance aux idées révolutionnaires aussi aiguisées que sa lame.

Dans une France ravagée par la famine, harcelée par les impôts et menacée de toutes parts par les autorités civiles et religieuses, les bandes de pillards se multiplient et le peuple est de plus en plus désespéré. Les idées de la Révolution peinent encore à émerger, pourtant des voix commencent à s'élever pour dénoncer les inégalités. Dans ce contexte, la « rencontre » de Gédéon et de Georges fait des étincelles, d'autant que Robespierre et Saint-Just font des apparitions remarquées dans le récit.

De Taro Nogizaka, je connaissais déjà la série La tour fantôme, adaptation sanguinolente d'un roman anglais Une Femme dans le gris  d'Alice Muriel Williamson mêlant enquête et horreur. L'on retrouve ici son trait précis et expressif pour des personnages aussi beaux qu'inquiétants. Dans le royaume déliquescent, le sang commence à couler, tel les prémisses des tourments révolutionnaires.

La narration est pleine d'entrain et les graphismes tout à fait alléchants avec ce mélange étrange de beaux visages, de regards troubles et de faces hideuses. Les décors comme les paysages sont travaillés.

Ce premier tome est intéressant avec ses personnages variés et ses nombreux rebondissements. Il semble que le contexte historique soit supervisé par un historien, alors j'espère que cette caution apportera de la profondeur et de la vraisemblance au récit. Je trouve toujours intéressant de voir comment les japonais traitent l'histoire de France.

Le Troisième Gédéon - Tome 1

Collection Seinen
Format : 130 mm x 180 mm
Faconnage : Souple
208 pages 
Nombre de tomes associés : 6 - Série en cours au Japon 
Editeur Japonais : Shogakukan

EAN : 9782344018354
ISBN : 978-2-344-01835-4
Hachette: 8529101
Prix: 7.60 

Tag(s) : #mangas, #Glenat, #France, #histoire