Soin des bébés escargots - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est l'été, il fait beau, il fait chaud, les oiseaux gazouilles et les escargots … copulent. Aussi, après quelques temps, les cornus coquins vont pondre et, trois semaines plus tard, les œufs commencent à éclore donnant naissance à des minis escargots dont ils faut s'occuper pour les garder ou les relâcher. Voici quelques conseils pour vous aider dans cette lourde tâche !

Miracle et Glouton (Bourgognes)

Les œufs :

Pour pondre, les escargots ont besoin d'un grand pot (15 cm de haut environ) plein de terre bio humide placé dans un environnement à 19-21°C, et de beaucoup de calme. J'ai remarqué que les miens pondent plutôt la nuit ou le week-end si je ne suis pas là. Ainsi trois semaines environ après le dernier accouplement (pour les petits gris), [je disais dans cet article que les escargots peuvent s'accoupler à plusieurs reprises avant la ponte], l'escargot est prêt à pondre. Il va inspecter le pot puis y creuser un trou assez profond pour s'y enterrer entièrement. Il va ensuite passer 24h au travail avant de ressortir, bien refermer le nid et reprendre sa vie tranquillement. On peut presque dire que la maman escargot plante des bébés graines escargots.

Les œufs sont très fragiles, il ne faut ni les remuer ni les secouer et s'assurer que la terre reste humide (mais pas détrempée).

La naissance :

Juliette (Petit Gris) et trois de ses bébés

Chez les petits gris, il faut trois semaines supplémentaires pour qu'ils naissent, toujours à 20°C. On voit que la naissance est proche quand les œufs prennent la forme d'une minuscule coquille blanche. Je disais donc, à la naissance, les bébés escargots creusent pour remonter à la surface. Ils sont vraiment minuscules. De là, ils commencent à chercher de la nourriture. On parle régulièrement du cannibalisme des bébés escargots, mais je n'ai pas observé ce phénomène. J'ai cependant remarqué qu'ils avaient tendance à se grimper dessus pour former des grappes. Aussi, un peu avant l'apparition des petits, je mets un peu de blanc de Medon autour du pot-couveuse.

Nourriture :

Bourgognes juvéniles

Lorsqu'ils sont petits, ils ne peuvent pas encore manger tous les aliments comme les adultes, en particulier la carotte, très dure pour leurs dents. Je leur donne donc de la terre bio (la même qu'à leur naissance) avec du blanc de Meudon et des tous petits morceaux de salade. Pas de coupelle d'eau mais des vaporisations légères.

 

Manipulation :

Pour les manipuler, il faut bien nettoyer leur habitat, je les fais grimper sur un cure dent ou un bâtonnet de glace (propre hein). Du coup, ça prend un peu de temps car les petits gris pondent beaucoup, jusqu'à une centaine d’œufs. Une fois qu'ils ont atteint la taille d'un petit ongle on peut les attraper avec les doigts en faisant attention. Avec le blanc de meudon, ils se salissent beaucoup mais tant que je ne peux pas les attraper à la main, je ne les nettoie pas à la brosse à dent.  

Divers :

Les bébé escargots sont très fragiles, le moindre choc peut leur être fatal, de même que les chutes. Pour ne rien arranger, ils sont très curieux et aventureux. J'ai l'impression, mais ce n'est qu'une impression, que s'ils tombent à l'envers, ils y a plus de risque qu'ils meurent.

Très jeunes Petits Gris (1 semaine après la naissance)

Il est préférable de répartir les juvéniles dans différentes boites, pour éviter une mortalité trop importante.

Les gros gris et les bourgognes fonctionnent de la même manière, mais avec des temps de gestation différents.

Dans la ponte, il y a quelques œufs stériles (d'une couleur différente plus foncée) et il faut savoir que de nombreux juvéniles risquent de mourir pendant leur croissance, même en élevage. Le taux diminue avec l'habitude et le temps qu'il fait.

Bébé escargot (Petit gris) sur mon doigt

J'ai eu une étrange affaire avec des bourgognes. L'été dernier, j'avais mis de la terre à mes deux bourgognes pour qu'ils échappent à la canicule. Au bout d'une semaine, j'ai constaté qu'ils avaient apprécié la terre, mais j'ai pensé qu'ils s'étaient enterrés à cause de la chaleur. Je leur ai enlevé la terre que j'ai mise de coté pour la mettre dans mes plantes à l'automne. Trois mois passent sans que rien ne se manifeste et, en ajoutant cette terre à mes plantes, surprise ! il y avait des petits escargots tout au fond du pot. J'ai d'abord pensé qu'ils étaient morts, mais une fois sortis de la terre, ils se sont réveillés. Et sur le soixante-cinq petits, il en reste aujourd'hui plus d'une cinquantaine en très bonne santé.

Pour conclure, il est parfois difficile de faire pondre des escargots, et tout autant de s'occuper des juvéniles. Il n'est pas rare de voir les premières couvées mourir rapidement. La saison de naissance des petits a également un impact direct sur leur espérance d'atteindre l'âge adulte. Enfin, la consanguinité fait également augmenter le nombre d’œufs stériles.

Amis Gastérophiles, merci de votre attention, si vous avez des questions et des remarques, n'hésitez pas. 

Visuels : Sandra BERNARD

Soin des bébés escargots
Soin des bébés escargots
Soin des bébés escargots
Soin des bébés escargots
Soin des bébés escargots
Soin des bébés escargots
Tag(s) : #escargots