Protéger ses plantes sans tuer les escargots ! - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec le printemps les papillons volettent, les arbres bourgeonnent et les escargots, sortis de leur hibernation, grignotent feuilles et fleurs. Mais comment faire pour ménager la chèvre et le chou en sauvant plantes et gastéropodes ? En général, pour sauver ses plantes des escargots et autres limaces, il est conseillé d'utiliser des granulés anti-gastéropodes. Cependant, ces granulés sont toxiques pour les autres espèces qui les consommeraient ou mangeraient les dits gastéropodes. Il y a aussi un risque de pollution des sols, ce que personne ne souhaite, n'est-ce pas ?

Les jardiniers conseillent également le bol de bière où les limaçons de toutes sortes, enivrés, finissent par se noyer … mouai, je ne vote pas spécialement pour, d'autant que je vous propose trois méthodes économiques et douces pour l'environnement, les plantes et les gastéro-fauves !

Mettre un paillage d'épines de pin :

Paillage autour des fraisiers (http://www.villaverde.fr/conseil-jardinerie-potager-paillage-fraises/)

Si l'escargot, tout comme la limace, peut avancer sur toutes sortes de surfaces, il n'apprécie guère ce qui pique ; c'est là qu'intervient le paillage en épines de conifère (pin ou sapin de préférence). Ce paillage piquant a tendance à repousser les rampants tout en conservant une partie de l'humidité du sol, ce qui est un plus en été. Un ou deux centimètres autour des plantes suffisent.

En plus, en se décomposant les aiguilles apportent des nutriments à la terre. En cas de forte pluie, comme tous les paillages, il faut faire attention à ce qu'il n'y ait pas trop d'humidité pour éviter les maladies cryptogamiques (champignons) et retourner le paillage régulièrement. Les copeaux de paille peuvent être une bonne alternative.

Mettre une tuile en terre

Les escargots adorent faire la sieste sous de la terre cuite ou crue. Matériaux frais, légèrement poreux et résistant, pour eux c'est un vrai délice. Aussi, pour les déplacer facilement dans le jardin, placer quelques tuiles (de type romane) avec la courbe vers le haut et, au bout de quelques nuits, ce sera devenu un vrai hôtel à escargot facile à déplacer loin du potager.

Planter des oeuillets d'Inde dans un coin

Si un escargot peut sentir une salade à 100 mètres (il a le nez très fin!) il y a quelque chose qu'il aime encore plus : les oeuillets d'Inde. Décoratifs et parfumés, les gastéropodes en raffolent ! C'est un peu la même méthode que de planter des capucines pour éloigner les pucerons des rosiers.

Du coup, dans un coin du jardin, on plante quelques oeuillets d'inde (loin des plantes à sauver) et on y place les escargots trouvés grâce à la tuile. Les études ont prouvé que les escargots ne se déplacent que très peu dans leur environnement, pourvu qu'il y ait de la nourriture, de l'ombre et des cachettes.

Il semble également que les escargots détestent le cuivre, en mettre autour des plantes repousserait les escargots, mais je n'ai pas testé cette méthode.  
 

Bien entendu, ces trois méthodes sont complémentaires et peu coûteuses. Et si vous avez peur d'être envahi par les escargots, sachez que dans la nature et sans une aide humaine, plus de 90 % des petits meurent avant leur première année… D'autre part, ce sont souvent les chenilles qui causent le plus de dégâts. 

Tag(s) : #escargots, #jardinage