Back Street Girls T1 : pas vraiment les girls next door idéales - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a quelques semaines, Soleil manga débutait la publication de Back Street Girls de Jasmine Gyuh, un seinen décalé où de jeunes Yakuza sont transformés en idoles pour réparer une faute…

Pour les punir d’une faute, un chef yakuza décide de forcer trois de ses hommes à devenir un groupe d’idoles. Kenturô, Ryô et Kazu vont alors devenir Chika, Maru et Airi, les Gokudolls ! Et même s’ils ressemblent dorénavant à des jeunes filles en fleurs, leurs âmes seront toujours celles de yakuzas, les hommes voués au gokudô ! Ou peut-être pas !?!

Devant le synopsis, on pense inévitablement à Ladyboy Vs. Yakuza, mais dans un genre moins trash quand même. Chaque chapitre apporte son lot de gags incongrus et pour le moins surprenants ; j'adhère totalement !

Le boss est vraiment horrible, et la vie des trois garçons un enfer quotidien. Mais cette nouvelle vie est peut-être une chance pour eux en fin de compte. En tout cas, cette expérience révèle en eux des facettes insoupçonnées.

Concernant les dessins, les hommes sont très détaillés alors que les filles sont plutôt classiques voire insipides, mais cela s'explique de l’aveu même de l'autrisse qui confesse préférer dessiner les hommes d'âge mûr … J'ai quand même un attrait particulier pour les scènes où leur personnalité yakuza se révèle avec toute la force de leur expressivité et leur coupe de cheveux féminine.

Quoi qu'il en soit, je trouve le titre original et aussi drôle que Gokusen, et en quelques chapitres à peine, je me suis attachée à ces trois étranges et malchanceux yakuza transsexuels.

Back street girls 01

Date de parution : 24/05/2017 / ISBN : 978-2-302-06228-3

Prix : 7€99

Tag(s) : #mangas, #soleil, #Delcourt, #Japon