[Découverte] Le P’tit Sniff le nouveau doudou … olfactif - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui, je vais vous parler d’une innovation que je trouve plutôt sympathique, le P’tit Sniff.  

Tous ceux qui ont déjà pris le métro ou certains bus le savent, le nez est souvent heurté par tout un tas d’odeurs plus ou moins heureuses et mélanges hasardeux. Entre le voisin qui a oublié le déodorant, la voisine qui s’est prise pour une salade de fruit avec un mélange de shampoing kiwi, gel douche vanille, parfum noix de coco, l’on est souvent tenté d’essayer l’apnée. Mais voilà, à part dans le Grand Bleu, la grande majorité des gens ne peut exercer cette non respiration très longtemps.

Cest là qu’intervient le P’tit Sniff ! A peine plus grand qu’un vaporisateur de poche, le P’tit Sniff permet de se réconforter d’un sniff salvateur. Les cartouches interchangeables permettent de s’évader dans des contrées lointaines ou au plus profond de sa mémoire.

Fabriqué en France, le P’tit Sniff le bidule propose déjà 12 cartouches de senteurs dont pin, thym, lavande, framboise, rose, etc. et une senteur mystère figurant parmi les propositions les plus likées sur le mur facebook de P’tit Sniff.

 

Au bout de deux ans de travail, le projet est en cours de finalisation avec une levée de fond Ulule

Il est déjà soutenu par des poids lourds du secteur dont The Fragrance fondation, Premium Beauty, Nez le magazine olfactif (un vrai objet d’art soit dit en passant), Sésame, Paris Pionnières, L’École supérieure du Parfum et j’en passe. Petit plus, pour chaque P’tit Sniff vendu, 1€ est reversé à une association qui offre des soins de beauté aux femmes hospitalisées.  

Dans mes souvenirs, j’avais testé un prototype il y a deux ans au Salon (pro) Beyond Beauty Paris sur le stand Sesame pour les bougies parfumées sur Van Gogh. Plutôt convainquant déjà à l’époque !

Tag(s) : #beauté, #Parfum