Salon du livre de paris 2017 - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce week end s'est tenu le Salon du livre de Paris, véritable institution littéraire et place to be pour les éditeurs de France et internationaux. Le programme est invariablement le même, des conférences, des dédicaces et beaucoup de stands à visiter. Mais sans plus attendre, voici mes impressions sur l'édition de cette année.

Les mangas et BDs sont toujours présents, mais en moins grand nombre m'a t'il semblé. Les stands de Delcourt et Glénat sont sensiblement identiques à l'année dernière. Ki-oon s'est distingué avec un stand aux couleurs du titre Reine d’Égypte (dont je vous ai déjà parlé) narrant la vie de la reine Hatchepsout. J'ai été très intriguée par le stand du Ministère de la Défense qui présentait les publications affairantes à ses différents corps en Bandes Dessinées et romans graphiques, historiques ou fictionnels. « Engagez-vous qu'ils disaient ! » (citation d'une bande dessinée célèbre)

Du côté des beaux livres, le stand de la BNF propose des réductions conséquentes sur certains ouvrages. Tout autour se trouvent les éditions des Musées de Paris, etc. Ainsi que deux espaces de promotion des métiers d'art que sont l'impression d'art et la fabrication de papier artisanal.

Les trois stands que j’ai trouvé les plus réussis d'un point de vue scénographique sont, sans conteste, dans l'ordre celui du Maroc. Le pays invité a proposé un concept original avec des cloisons de bois où étaient accrochés des blocs de papiers illustrés de textes ou de symboles qu'il était possible de prendre afin de se créer sont propre « livre de visite ». Un concept ludique vraiment sympathique.

Le second stand qui m'a tapé dans l’œil est assurément celui de Ki-oon, sous forme de temple égyptien avec la mise (très) en avant, de Reine d’Égypte. Ainsi, outre le décor exubérant, la plus grande partie du stand était occupée par une exposition de planches issues du manga.

Enfin, dans un genre plus design, il y avait le stand de la Roumanie avec sa sculpture suspendue de néons et son mur de miroirs.

Mention spéciale pour le stand de la Russie qui présentait une jolie maquette réunissant une ville russe fantasmagorique et Paris, reliées par un pont digne d'un compte de fée.

J'ai été un peu déçue de ne pas trouver les traditionnelles expositions, mais peut-être ne les ai-je pas trouvées tant la foule était dense ….

J'ai été amusée de trouvé un stand Tediber où il était possible de suivre des lectures allongé sur des ... matelas de la marque réputés "ferme et accueillant". Je les trouves Accueillant effectivement :)

J'ai aussi été très surprise du nombre de cars de CSR autour du parc des expositions….

Tag(s) : #livre, #mangas