Jeanne d'Arc une Bande dessinée biographique chez Glénat - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La collection histoire des éditions Glénat se poursuit avec Jeanne d'Arc, Sainte Patronne de la France et figure controversée mise en lumière par Jérôme Le Gris (Scénario), Ignacio Noé (Dessin), Murielle Gaude-Ferragu (Conseillère historique).

Jeanne d'Arc, jeune bergère née et vivant à Domrémy en Lorraine, commence à entendre des voix lui enjoignant de libérer le Royaume de France du joug anglais. 

En 1429, elle parvient à convaincre le seigneur de Vocouleurs qu'elle est la femme qui sauvera la France, comme l'annonce l'ancienne prophétie. Elle est vite introduite à la cours du dauphin Charles, futur Charles VII. 1429-1430 est une année pleine de grâce pour les troupes françaises menées par celle que l'on nomme maintenant la Pucelle d'Orléans. Elle remporte de nombreuses victoires, fait sacrer le jeune Charles à Reims. Il devient ainsi roi de droit divin et se trouve légitimé aux yeux des seigneurs et du peuple.

Mais voilà qu'elle est faite prisonnière par les Bourguignons qui la vendent aux anglais, sans que Charles VII ne bouge le petit doigt. Après plusieurs mois de procès, elle est condamnée à mourir sur le bûcher. 18 ans plus tard, quand Rouen redevient française, Charles VII mandate un procès en réhabilitation de Jeanne d'Arc. 

La narration de l'histoire de la ''pauvre Jeanne'' est l'oeuvre d'un proche du roi, ce qui explique le ton partisan, à l'image des sources anciennes. Devant tant de sollicitude, on se demande alors "mais pourquoi attendre presque 20 ans pour réhabiliter la pucelle ? " Les remords d'un roi vieillissant ? Ou bien la volonté d'effacer la propagande anglaise qui traitait Jeanne de sorcière et d'hérétique. En effet, un roi de droit divin ne peut se permettre de voir son nom associé à une personne relapse et condamnée au bûcher. Aussi fallait-il redorer en urgence le nom de Jeanne d'Arc. 

Si le récit en lui-même n'est pas inintéressant bien que clairement orienté pour les raisons précitées, le dossier documentaire final est, pour sa part, très intéressant. 

Informations pratiques : 

Jeanne d'Arc

 

 
Tag(s) : #histoire, #Glenat, #BD