Deathtopia Tome 1 de Yoshinobu Yamada : "ils" sont parmi nous - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après Cage of Eden, dont le 21e et dernier tome est sorti le 22 février, Yoshinobu Yamada embraye directement avec Deathtopia sorti le même jour également chez Soleil Manga. On retrouve les héroïnes bien pourvues mais cette fois-ci point de survival dans une jungle hostile, les monstres ont un visage humain et tuent pour le plaisir ...

Kô Fujimura, un jeune homme de 19 ans, est admis aux urgences les yeux ensanglantés après avoir été renversé par une  voiture. Les médecins parviennent à sauver sa vue, mais depuis l’opération, il est doté d’un étrange pouvoir de perception : il a le don de voir ceux qui ont « quelque chose en plus ». Mais voilà qu'une femme intente à sa vie à l'hôpital et il ne doit son salut qu'à trois mystérieuses jeunes femmes qui n'hésitent pas un instant à faire usage de la force. Pour Kô, ce n'est le début. Bienvenu à Deathtopia, la face cachée du Japon.

Ce premier tome allie actions sanglantes et demoiselles aux formes très avantageuses. A ce titre, la couverture est très explicite. On retrouve ainsi la patte caractéristique de l’auteur.

Restant assez froide à la plastique des jeunes femmes et à leurs tenues et poses sexy, je ne compte plus les petites culottes aperçues au fil des pages, je me concentrerai sur le fond. Dubitative face à la couverture, j’ai plutôt accroché à l’histoire. Comme dans Cage of Eden, l’auteur se base sur les théories de l’évolution, je ne suis pas convaincue par cette théorie dans la vie de tous les jours (si vous avez des sources fiables sur ce sujet, je prends), mais ici, dans le cadre d’une fiction, ça fonctionne pas mal et explique la capacité du héros à détecter les anomalies.

Concernant le héros justement, Kô Fujimura est tout à fait banal dans son caractère et son physique, si ce n’est sa vision « améliorée » qui lui cause pour le moment bien des soucis. D'ailleurs, ce premier tome, très tourné action ne nous apprend pas grand-chose sur lui à part son âge, sa taille et ses notes au lycée…. Concernant les trois jeunes femmes, l’on en sait encore moins …

Du côté graphique, on est dans la moyenne des titres actuels avec des planches plutôt détaillées. Il arrive même que l’on retrouve des personnages de Cage of Eden en guise de cameo dans les plans de foule. Je remarque tout de même que les personnages féminins sont représentés avec un luxe de détails anatomiques laissant penser que Yoshinobu-san les dessine d’abord nues avant de les habiller ensuite (le petit coquin).

Pour conclure, j’ai plutôt accroché au titre et j’attends le second tome pour me faire une idée plus précise, en particulier sur les personnages principaux et leurs motivations. 

Informations pratiques : 

Deathtopia 01

Date de parution : 22/02/2017 

ISBN : 978-2-3020-5626-8

Scénariste : YAMADA Yoshinobu

Série : DEATHTOPIA

Collection : Seinen

Tag(s) : #mangas, #Japon, #Delcourt, #Soleil