Les Enfants de la Baleine Tome 3 : la fin de la baleine ? - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le troisième tome des Enfants de la baleine tient toutes ses promesses. Plus que jamais les émotions se déchaînent dans ce nouveau tome d'Abi Umeda publié par Glénat. 

Dans le second tome, les habitants de la baleine sont entrés en contact pour la première fois avec des humains de "l'extérieur" pour leur plus grand malheur. En effet, ces derniers, les apathoïa, sont bien décidés à tous les tuer et à récupérer la baleine de glaise. 

Devant la menace, les anciens décident de saborder le vaisseau, mais les enfants s'y opposent. La bataille débute faisant de nombreuses victimes. Les habitants de la baleine ne se sont jamais battus, mais ils sont bien décidés à survivre. En face, les apathoïa sont des soldats jeunes mais aguerris ... Chakuro et ses amis imaginent alors un plan pour se débarrasser des attaquants, un plan à hauts risques. 

La bataille fait plus que jamais rage et les émotions sont au coeur de ce nouveau tome. Les lecteurs, comme moi, attachés à cet univers simple où la vie est fragile et la mort contemplée avec sérénité, sont transportés par ce récit. Tout est exotique et pourtant familier dans l'image que l'on se fait d'un monde harmonieux. L'on est également saisi de voir que ce sont les enfants et les jeunes qui doivent se battre, tuer et mourir, et non les adultes et les anciens. Cet inversement des rôles crée un malaise, et pourtant rien de sombre ou de véritablement mélodramatique. L'auteure évolue sur un fil qui sépare le récit juste et sincère du mélo pathétique (au sens premier du terme) avec une étonnante facilité. 

Je me demande maintenant qui va vivre et mourir dans le prochain tome et j'espère en apprendre d'avantage sur les Noûs et le monde extérieur. 

Tag(s) : #mangas, #Japon, #Glenat