Tokyo Ghoul : Re tome 6 « Le réveil de Ken Kaneki ? » - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans son combat l’opposant à la Chouette, Haise Sasaki est entre la vie et la mort, seul Ken Kaneki, endormi au fond de lui, peut encore le sauver... Le tome 6 de Tokyo Ghoul édité aux éditions Glénat, réveille tout doucement mais sûrement la soif de vengeance de Ken Kaneki envers les ghouls.

L’apparition de la chouette à l’œil écarlate dans le combat entre Kanae et Haise est en défaveur de ce dernier. Entre la vie et la mort, Haise ne parvient plus à contenir ses pensées noires qui vont enfin se matérialiser sous la forme de Ken Kaneki. Dans un élan de survie, Haise sombre dans les méandres, pour laisser la place à un Ken Kaneki d’une noirceur à faire trembler n’importe quel ghoul…

Le combat contre Eto la chouette à l’œil écarlate s’enchaîne alors au profit de Ken qui manque de justesse sa proie… puis réserve un sort très ambigu à Shu et Kanae…

Ginshi et ses amis mènent toujours un combat tendu contre Noro. Ce combat hors norme contre une ghoul capable de se régénérer indéfiniment mène Ginshi à dépasser les limites du raisonnable afin de sauver ses amis…

Après l’opération contre la famille Tsukiyama, la suite du tome développe l’enquête autour de l’extermination de aogiri par le CCG. De son côté, le délicat Haise Sasaki n’est plus, il a laissé place à un être plus sombre. Maintenant Ken a pris le dessus et sa rancœur le rapproche de la sanguinaire Nimura, l’ancienne bras droit de Shiki Kijima. De plus Haise prend des galons et décide de ne plus être le mentor des QS. Kuki reprend ce rôle de mentor avec une nouvelle formation de QS très prometteuse, alors que les anciens membres des QS sont dispersés dans d’autres groupes. Avec cette nouvelle réorganisation, le CCG compte bien chasser jusqu’au dernier tous les membres de l’organisation aogiri en leur mettant la pression à chaque instant.

Haise, de son côté, épaulé par Nimura, mène des enquêtes sur l’écrivaine Takatsuki afin de révéler au grand jour sa véritable nature. Mais cette dernière a plus d’un tour dans son sac et va profiter de sa dernière apparition publique pour mettre à pied son plan, avec pas mal de révélations…

Dans ce tome, l’auteur dépeint un CCG plus sombre que jamais, les ghouls sont véritablement devenues des proies. Ken Kaneki devient détestable au possible tant ses agissements dépassent son rôle d’inspecteur… Le lecteur se prend même à avoir de la pitié pour ces ghouls, qui au final, cherchent seulement à vivre. A noter qu’à la fin du tome, Sui Ishida souligne une information très importante concernant Arima et Nimura qu’il ne faut pas rater…

En somme un tome plein de rebondissements et de mise en place pour une suite certainement palpitante.

 

Informations pratiques :

Sui Ishida, Tokyo Ghoul : Re tome 6, éditions Glénat, Collection Shônen, Format : 130 mm x 180 mm, 226 pages, Nombre de tomes associés : 8 – série en cours au Japon, Paru en Novembre 2016, Prix: 6.90 €

Visuel : couverture de l’ouvrage

Tag(s) : #Glenat, #mangas