Shônan Seven Tome 1 : « Spin-off de GTO » - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shônan Seven Tome 1 : « Spin-off de GTO »

Quand l’auteur Tôru FUJISAWA se fait plaisir en proposant un spin-off de son manga culte GTO, cela donne le percutant Shônan Seven édité aux éditions Kurokawa.

Le récit de Shônan Seven se positionne quelque temps après le départ des légendaires Eikichi Onizuka et Ryuji Danma pour Tokyo. Le lycée Tsujidô, théâtre de l’histoire très mouvementée de GTO, reprend du service, et c’est une nouvelle génération de bastonneurs qui va faire vibrer le cœur des fans de la série originale.

C’est la rentrée à Tsujidô, Ikki Kurokami intègre cette école non pas pour sa renommée académique, mais pour son prestige concernant le tournoi du Shônan Seven. Tournoi annuel, qui officiellement proclame les sept racailles les plus forts parmi tous les lycées de Shônan, et officieusement permet de canaliser les rivalités inter-lycées.

Mais cette année, un bon nombre de prétendants est bien décidé à faire partie de cette élite par n’importe quel moyen. De plus, pour des raisons obscures, un certain Diable Blanc nommé Haku Kamijô se fait un malin plaisir à terrasser, avant le début des sélections, tous ceux qui crient haut et fort qu'ils sont les plus forts. Le personnage principal doit également composer avec une certaine Idole, Madoka Kiriyûin donc la plastique fait jubiler notre héros… En somme un vaste programme à découvrir.

 

Shônan Seven débute son récit d’une manière assez classique, sans prise de risques. Les scènes d’humour et sexy se faufilent aisément entre les scènes de baston un peu molles et sans fracas. Mais connaissant le talent de l’auteur, le tome 2 sera certainement l’occasion de faire émerger certaines brides d’informations intelligemment soulignées dans ce tome 1.

Concernant les dessins, ces derniers sont d’une extrême précision. Le travail de Shinsuke TAKAHASHI (Duel Masters Revolution) fait plaisir aux yeux, tellement le character design des personnages colle parfaitement à l’ambiance du manga. Par contre, la composition des planches, sans grande prétention, permet une lecture fluide mais ne met pas assez en valeur les changements de rythme entre les différentes scènes.

 

Toru FUJISAWA et Shinsuke TAKAHASHI proposent avec Shônan Seven un manga finalement classique, alors que l’attente des fans était très grande. Espérons que le tome 2 sera plus fourni en combats avec des chorégraphies plus percutantes et une intrigue plus poignante.

 

Visuel : couverture de l'ouvrage

Tag(s) : #Japon, #mangas, #Kurokawa