Ninja Slayer – Tome 1 « Un Ninja des temps modernes! » - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ninja Slayer – Tome 1 « Un Ninja des temps modernes! »

Depuis Naruto, l’image du Ninja a pu retrouver ses lettres de noblesse longtemps oubliées dans l’ombre des samouraïs. Ninja Slayer, édité aux éditions Kana, apporte un renouveau à ces guerriers en les mélangeant savamment dans un récit empli de tradition, de gangstars, saupoudré d'un univers cyberpunk.

 

L’action se déroule à Néo Saitama, une ville futuriste où les clans de Ninja et les gangs font la loi et se font la guerre. Dans ce climat ultra violent et sombre, Ninja Slayer apparaît et fait le ménage. Il a pour but de venger l’assassinat de sa famille en retrouvant toutes les personnes qui sont liées de près ou de loin à son malheur. Le ton est donné : les têtes vont rouler, les corps vont être transpercés de toutes parts et il n’y en restera qu’un, Ninja Slayer.

 

Voilà donc la trame principale de ce premier tome qui annonce de l’action, encore de l’action, beaucoup de sang, toujours du sang, et un commentateur tellement second degré que finalement les pages se laissent déchiqueter par les yeux!

 

D’un point de vue technique, Yuki Yogo assure un travail de haut vol et dépasse même l’original. Les dessins sont beaux, très détaillés et les planches très lisibles malgré un style brouillon et tapageur.

 

Au-delà de la polémique concernant la paternité de l’histoire originale de Ninja Slayer, cette adaptation en manga est une petite perle pour les fans de la figure mythique du Ninja avides d’une histoire aussi sombre que sanglante, sans prise de tête.

Yuki Yogo d’après l’œuvre originale de Bradley Bond et Philip Ninj@ Morzez, Ninja Slayer– Tome 1, éditions Kana, Collection Shônen, Format : 127 mm x 180 mm, 200 pages, Nombre de tomes associés : 6 – série en cours au Japon, Paru en septembre 2015, Prix: 7.45 €

 

Visuel : couverture de l’ouvrage

Tag(s) : #mangas, #Kana, #Japon