Les enfants de la Baleine tome 1 : poétique comme un conte ancien - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les enfants de la Baleine tome 1 : poétique comme un conte ancien

Les enfants de la Baleine d'Abi Umeda édité chez Glenat depuis le début de l'année est assurément une petite perle à ne pas manquer.


Chakuro est un jeune homme "marqué", c'est à dire qui peut contrôler une énergie appelée saimia. Il vit depuis sa naissance avec de nombreux autres "marqués" et "non marqués" sur la Baleine, un gigantesque vaisseau de glaise voguant sur la mer de sable.
Dans ce monde étrange, d'aucun dirait apocalyptique façon Water World, une mer de sable recouvre la surface de la planète, la vie est frugale et les mystères nombreux. Pourtant, tous les habitants du vaisseau trouvent leur bonheur dans ce quotidien simple.

Mais un jour, lors d'une exploration en mer, Chakuro et ses camarades rencontrent une jeune fille à bout de force. C'est la première fois depuis presque 100 ans que les habitants de la baleine rencontrent un autre humain. Passé la surprise, nul ne sait s'il s'agit d'un bon ou d'un mauvais présage, mais une chose est sûre, cette rencontre marque le début d'une nouvelle aventure semée de douleurs et de bonheurs.

Une couverture ravissante, des graphismes délicats, fouillés et soignés, des personnages attachants dès le début du tome et une histoire originale ; Les enfants de la Baleine a un faux air de conte de fée saupoudré de Water World.

J'ai totalement adoré cette nouvelle série baignée d'une douce mélancolie. Avec un premier tome très accrocheur, j'ai hâte de lire la suite.

 

Informations pratiques :

Abi Umeda, Les enfants de la baleine - Tome 1, Glénat Manga, Collection Seinen, Format : 115 mm x 180 mm, Faconnage : Souple, 192 pages, Nombre de tomes associés : 7 - série en cours au Japon, Editeur Japonais : Akita Shoten, Paru en janvier 2016, Prix: 6.90 €

Visuel : Couverture de l'ouvrage

Tag(s) : #mangas, #Japon, #Glenat