Capitaine Albator, Dimension Voyage, Tome 1 « Un remake intersidéral » - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Capitaine Albator, Dimension Voyage, Tome 1 « Un remake intersidéral »

Tous les fans d’Albator le corsaire de l'espace peuvent se réjouir ! Le remake est enfin là ! Éditée par les éditions Kana, cette nouvelle version est le fruit du travail conjoint de l’auteur original Leiji Matsumoto et du dessinateur Kouiti Shimaboshi. Le manga reprend les bases solides de l’histoire très complexe de Leiji Matsumoto. Il est alors plaisant de découvrir que le papa d’Albator est le superviseur du manga et écrit le scénario ! ouff diront les fans!

Depuis le départ de la flotte Gaïa, la plus puissante de toute la galaxie, la Terre n’est plus qu’un symbole rongé par le matérialisme et assombri par la corruption. Personne ne se soucie de l’apparition soudaine d’une sphère noire tombée du ciel, qui est pourtant le signe d’un envahissement extraterrestre prochain… Seul le professeur Daiba tente de convaincre les grands de ce monde, aveuglés par le luxe, de se préparer à une attaque imminente. Devant ce combat perdu d’avance, son fils Tadashi Daiba qui rêve au héros d’antan de la flotte Gaïa, va faire la rencontre des défenseurs légitime de la terre : Le Capitaine Albator et ses pirates !

Albator est vu par la confédération terrienne comme un hors la loi, un lâche qui a abandonné la Terre. Hors lui, son équipage et son vaisseau équipé du moteur Magellan à ondes gravitationnelles, sont les seuls à pouvoir barrer la route à la menace Sylvidre qui se prépare…

Les Sylvidres, pour leur part, considèrent que la Terre est une sainte planète, leur seconde patrie. Elles comptent bien éliminer la décadente humanité de cette terre sacrée.

Ce premier tome met tout doucement en place les pions d’un grand space opera typique de la série Albator. L’ambiance qui y règne est sombre et rappelle très bien les premiers mangas. D’un point de vue technique, Kouiti Shimaboshi respecte à la lettre le design particulier des personnages de Matsumoto, mais il en modernise les traits et dessine des planches de toute beauté, bien plus détaillées que l’original ! Le résultat est étonnant et s’harmonise très bien avec l’univers de la série qui en avait bien besoin ! La composition des planches a elle aussi reçu un coup de jeune, avec une dynamique qui fluidifie la lecture, alors que l’œil s’attarde sans hésiter sur certains dessins somptueux.

Matsumoto pour sa part, nous livre un début de scénario empreint de tension entre les différents camps. Cette tension sera certainement la base de grands développements scénaristiques. A surveiller de près, lorsque l’on connaît les envolées de cet artiste.

Une vraie réussite pour ce remake à découvrir de toute urgence si vous êtes fan du corsaire de l’espace, et une occasion de plonger dans cet univers palpitant pour les newbies.

Fiche technique :

Leiji Matsumoto et Kouiti Shimaboshi, Capitaine Albator, Dimension Voyage – Tome 1, éditions Kana, Collection Seinen, Format : 130 mm x 180 mm, Faconnage : Souple, 162 pages, Nombre de tomes associés : 2 – série en cours au Japon, Paru en février 2016, Prix: 5.95 €

Visuel ; couverture de l'ouvrage

Tag(s) : #Capitaine Albator, #Kana, #mangas