[Expo] "Seoul-Paris-Séoul" au Musée Cernuschi - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En cette année croisée France-Corée, le musée Cernuschi propose jusqu’au 7 février une exposition d'art contemporain sur les artistes coréens inspirés par l'art occidental.


En six salles de dimensions modestes et 60 oeuvres (dont certaines, trésor national, ne sont jamais sorties de Corée du Sud), le visiteur suit un parcours thématique, excepté la première salle plus chronologique servant de contextualisation. Cette première salle aux œuvres très disparates n'est d’ailleurs pas des plus inspirantes artistiquement parlant exempté le portrait de famille qui ouvre l'exposition. La suite voit plusieurs bonnes surprises, tant d'un point de vue plastique que technique.
Les artistes présentés, vivants ou défunts, ont tous en commun d'être venus en France, d'avoir étudié l'art occidental et parfois de s'être installés en France.

Ainsi, de copies ou encore de pastiches de l'art occidental, l'on voit émerger une ré-interprétation de l'art occidental, un syncrétisme entre les deux cultures, occidentale et orientale. L'on comprend également comment la Corée, coincée entre ses deux puissants voisins que sont la Chine et le japon, a conçu un art national différent.

Les plus importants artistes coréens du XXe siècle, ainsi que quelques artistes plus jeunes, sont présents dans l’exposition : Pai Unsung, Rhee Seund Ja, Kim Whanki, Lee Ungno, Bang Hai Ja, Han Mook, Moon Shin, Nam Kwan, Park Seo- Bo, Kim Tschang-Yeul, Yun Hyong-Keun, Shim Kyung Ja, Lee Bae, Chung Sang-Hwa, Paek Youngsu, Kim Guiline, Park In-Kyung, Hong Insook, Lee Jinwoo, Chae Sung-Pil, Won Sou-Yeol, Yoon-Hee.

D'un point de vue scénographique, la circulation est aisée. Les oeuvres sont généralement bien mises en valeur si l'on excepte, celle centrale proposant des calligraphies de Lee Ungno et de son épouse Park In-Kyung. Si l'on pinaille un peu, la lecture des plus grandes toiles est parfois perturbée par les jonctions de vitrines qui créent ombres et reflets.

L’ensemble dégage une harmonie intéressante, et certaines œuvres se distinguent par leurs qualités tant plastiques que techniques. Une bonne surprise.

Visuels : (c) SB

[Expo] "Seoul-Paris-Séoul" au Musée Cernuschi
[Expo] "Seoul-Paris-Séoul" au Musée Cernuschi
Tag(s) : #art contemporain, #art, #corée, #Musée