Snail Porn ou petit traité de l'amour et de la sexualité chez les escargots - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Amis gastérophiles et escargologues, suite au succès considérable de l'article sur les soins à apporter aux escargots domestiques et aux nombreuses questions relatives au sujet voici un article pour se (dé)tendre de la corne : la reproduction chez les escargots terrestres communs (hélix pulmatia and co). Et oui, je sais très bien que nombre d'entre vous s'est déjà posé la question sans oser le dire.

Contrairement aux escargots marins le plus souvent différenciés, 90% des escargots terrestres sont hermaphrodites, c'est à dire à la fois mâle et femelle. Les organes sexuels se développent en parallèle, mais les gonades s'activent juste avant que la coquille ne soit complètement bordée contrairement aux ovocytes. L'orifice reproducteur est situé juste sous la corne droite (partie blanche légèrement renflée quand les gastéropodes sont en rut. Le pénis et le vagin sont situés côte à côte.

La parade consiste en caresses et palpations mutuelles qui peuvent durer plusieurs minutes voire une heure. Certains individus mordillent parfois leur partenaire causant le plus souvent un refroidissement certain de leur ardeur. Si tout se passe bien, vient ensuite l'accouplement. Celui-ci s'effectue en collant les deux zones sexuelles pour le "branchement". Quelques rares espèces, dites escrimeuses/épéistes, projettent un dard de calcaire enduit de mucus stimulant dans le flan de leur partenaire. C'est le cas des petits gris pas avares de "dards d'amour". Les dits dards peuvent atteindre un centimètre de long et sont très effilés. S'ils ratent leur cible une fois sur deux, par contre quand l'un d'entre eux est touché c'est très impressionnant (le dard peut se loger à peu près n'importe où dans le pied du partenaire, parfois même lui traverser la tête!!). Celui qui reçoit le dard ne semble pas vraiment apprécier l'expérience qui doit être assez douloureuse sur le moment.

L'accouplement dure plusieurs heures. Les deux partenaires échangent alors un long filament de plus d'une dizaine de cm contenant la spermathèque qui sera stockée ensuite. A noter que contrairement à ce que l'on peut penser, il existe toute une variété de positions chez les cagouilles.

La gestation dure quelques jours (elle varie en fonction de l'espèce tout comme le nombre d'œufs). Les escargots ne pondent qu'en pleine terre. Le moment venu, ils creusent avec l'extrémité de leur pied un trou de quelques centimètres de profondeur (de quoi s'enterrer entièrement) et pondent pendant plusieurs heures avant de ressortir et de reboucher le trou. Les petits sortiront quelques jours plus tard. Si les œufs sont remués, ils risquent de mourir !!! Du fait de leur extrême fragilité, il y a une forte mortalité chez les bébés escargots. Ils sont aussi des proies particulièrement faciles dans la nature....

Pour finir, certains escargots sont plus fidèles que d'autres en amour :-)

Photos : (c) SB (moi!)

Snail Porn ou petit traité de l'amour et de la sexualité chez les escargotsSnail Porn ou petit traité de l'amour et de la sexualité chez les escargots
Snail Porn ou petit traité de l'amour et de la sexualité chez les escargotsSnail Porn ou petit traité de l'amour et de la sexualité chez les escargotsSnail Porn ou petit traité de l'amour et de la sexualité chez les escargots
Snail Porn ou petit traité de l'amour et de la sexualité chez les escargotsSnail Porn ou petit traité de l'amour et de la sexualité chez les escargots
Tag(s) : #escargots