"Souvenirs de Marnie" Un Ghibli dans la lignée de ses prédécesseurs - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après le très émouvant Le vent se lève et le magnifique Princesse Kaguya, respectivement de Miyazaki et de Takahata, le Studio Ghibli livre le dernier né de ses longs métrages : Souvenirs de Marnie. Une nouvelle fois adapté d'un ouvrage de littérature jeunesse occidental, When Marnie Was There de Joan G. Robinson, Souvenirs de Marnie a été confié à Hiromasa Yonebayashi à qui l'on doit Ariétty.

La jeune Anna vit avec sa tante, mais voilà, elle souffre de violentes angoisses et se coupe peu à peu du monde, jusqu'à apparaître froide et détachée. Pour soigner sa santé, sa tante l'envoie sur une petite île, chez des parents éloignés. Les hôtes se montrent charmants et accueillants, mais c’est sa rencontre avec Marnie qui va bouleverser la jeune fille. La sémillante Marnie emporte rapidement Anna dans un tourbillon d'amitié et de jeux. Mais voilà, un jour Marnie disparait et personne ne semble rien savoir sur elle. Pour Anna, c'est le moment de dépasser ses limites et de tout faire pour retrouver son amie.

 

Hiromasa Yonebayashi est considéré comme le réalisateur le plus prometteur du Studio, selon les deux maîtres et il faut bien lui reconnaitre qu'il a du potentiel. Plus intense qu'Arietty, Marnie reste néanmoins prévisible dès la moitié du film. La réalisation impeccable permet de plonger dans ce grand récit d'amitié, mais l'on peine à s'identifier, voire à apprécier les personnages. Dommages... 

Espérons que les studio Ghibli mettent à profit leur pose dans la réalisation de longs métrages (mais pas de série) pour nous concocter un projet à la hauteur de leurs précédentes productions

Informations pratiques : 

Date de sortie 14 janvier 2015 (1h 44min)
Genres AnimationDrameFamille
Nationalité Japonais
Tag(s) : #animés, #cinéma, #Japon