[live report] Dunkerque 2013 : une ville qui bouge au rythme de la culture - Katatsumuri no Yume
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[live report] Dunkerque 2013 : une ville qui bouge au rythme de la culture

Dunkerque ne gagne pas seulement a être connu pour son grand carnaval et son lancé de harengs. Cette ville en plein réveil est depuis peu capitale culturelle régionale 2013, succédant à Valenciennes en 2007 et Bethune 2011.

Cette année spéciale destinée à valoriser la ville, son patrimoine et son dynamisme promet d’être riche en activités et en découvertes. Le programme des festivité est découpé en trois pôles. Le premier a été lancé en grande pompe avec moult discours et un feu d’artifice soigné réalisé par le groupe point F et de nombreux concerts de groupes de la région.

Parallèlement, le LAAC (Lieu d’Art et d’Action Culturelle) propose une grande exposition d’art contemporain d’une qualité remarquable avec des oeuvres de premier ordre. Occupant tout le premier étage, les oeuvres sont réparties par thèmes et la scénographie de l’ensemble est très fluide est cohérente. Les thèmes sont inscrits très lisiblement au sol et ce en trois langues : Français, Anglais, Néerlandais (proche de la frontière).

Si la scénographie est des plus réussie, la médiation est un peu plus lacunaire et le petit livret de présentation disponible à l’accueil se révèle vite indispensable.

Le second étage est dédié aux arts graphiques. Toujours classés par thèmes, les oeuvres sont disposées dans de grands tiroirs qu’il suffit d’ouvrir pour admirer les oeuvres, curiosité et surprises sont au rendez-vous.

Mais revenons sur le lieu en lui même, installé à côté du mémorial de la guerre (vérif) et non loin du futur FRAC actuellement en construction. Le LAAC est un bâtiment très moderne en verre et béton, de forme très originale sur trois niveaux disposés autour d’un axe central baigné par la lumière du plafond vitré. Ce bâtiment est inclus dans un jardin vallonné et bordé d’une petite pièce d’eau.

Partout dans la ville et ses alentours sont disposés des conteneurs roses fuchsias, véritable emblème de la saison culturelle.

Jusqu’à fin décembre, il y aura de nouveaux spectacles pyrotechniques, de nombreux concerts et animations. Parmi les plus attendus, citons le rendez vous nautique digne de la grande armada, rappelant que Dunkerque compte parmi les grands ports français.

Parallèlement aux festivités, la ville n’est pas dénuée de charme avec son vaste port, son hôtel de ville typiquement flamand, son grand beffois de 8 étages offrant un point de vue incomparable sur la ville. Et que dire de sa grande plage de sable fin longée de nombreux restaurants proposant des spécialités tels les beignets de crevettes, le persille frit, le tartare de saumon et ses chips d'oignons sucrés, etc.

Visuels : (C) Sandra BERNARD

Hôtel de ville, plage de sable blanc (très doux), vue de la ville depuis le beffrois
Hôtel de ville, plage de sable blanc (très doux), vue de la ville depuis le beffrois
Hôtel de ville, plage de sable blanc (très doux), vue de la ville depuis le beffrois

Hôtel de ville, plage de sable blanc (très doux), vue de la ville depuis le beffrois

Tag(s) : #Dunkerque, #2013, #capitale culturelle régionale, #beffrois